Les prothèses

 prothese-dent

Les prothèses dentaires servent à remplacer soit une partie de dent, soit une ou plusieurs dents. Comment sont réalisées les prothèses ? Quel type de prothèse choisir ?

Suivant le cas, différents types de prothèses peuvent être envisagés :

  Les prothèses fixées aux dents

Une dent abîmée peut être reconstruite avec une prothèse fixe.

Il existe plusieurs types de prothèses fixes utilisées selon les besoins :

  • Une couronne prothétique pour remplacer l’ensemble de la partie visible de la dent. La couronne recouvre alors toute la dent et la consolide.
  • Un inlay core , si nécessaire, qui sert à reconstituer la dent si elle est trop abîmée,peut servir de  support à la couronne.
  • Lorsqu’il manque une ou plusieurs dents, elles peuvent être remplacées par un bridge (ou pont dentaire). Il est fixé aux dents voisines par un inlay, un onlay ou une couronne.Cette technique peut être employée lorsque les dents restantes sont dévitalisées.
  • Selon le cas,  il  est  recommandé de réaliser une prothèse sur implant.

  Les prothèses amovibles

Ce sont des prothèses que l’on peut mettre et retirer comme on le souhaite. Elles peuvent être partielles ou totales :

  • Une prothèse amovible partielle ne remplace que certaines dents. Elle prend appui sur la gencive et sur les dents restantes à l’aide de crochets.
  • Une prothèse amovible complète remplace toutes les dents d’une mâchoire et s’appuie simplement sur la gencive.

  L’empreinte

  • Après la préparation pour donner la forme adéquate à la dent, le chirurgien-dentiste réalise l’empreinte qui est la phase préalable de réalisation de toute  prothèse qui sera fabriquée sur mesure par le prothésiste selon les prescriptions du cabinet. Dans certains cas, plusieurs empreintes sont nécessaires. Entre-temps, vous bénéficiez si nécessaire d’une prothèse provisoire afin de protéger la dent et de garder le sourire avant la pose de la prothèse définitive.
  • Le choix d’une prothèse dépend de l’état de la ou des dents concernées, de vos gencives, de votre santé bucco-dentaire générale, de choix esthétiques, de votre mode vie, de votre budget etc.
  • N’hésitez pas à questionner le cabinet sur l’ensemble de ces questions : nous prendrons en compte tous les paramètres de votre situation pour vous proposer la prothèse la mieux adaptée.

    Les couronnes

    Les couronnes consolident et rétablissent la forme des dents, leur  choix répond à des critères qualitatifs, financiers et esthétiques.

    Les couronnes prothétiques permettent de reconstruire des dents très délabrées, qu’elles soient dévitalisées ou non. Ce sont des coiffes qui viennent sertir le moignon de dent restante pour le consolider et pour rétablir la forme et les fonctions des dents. Pour les dents dévitalisées, la couronne doit être ancrée dans la racine par un tenon (ou pivot ou inlay-core).

    Principales étapes de réalisation d’une couronne prothétique

    • La dent est préparée et parfois une couronne provisoire en résine est mise en place.
    • Si la dent est dévitalisée, un tenon est mis en place dans la dent, soit directement, soit en passant par une empreinte de l’intérieur de la racine.
    • Une empreinte est prise et envoyée au prothésiste pour qu’il réalise la couronne.
    • La couronne est mise en place après un essayage.

    2_4bis

    Les différent types de couronne

    La couronne en résine ou couronne provisoire
    Elle protège la dent pendant les étapes de conception de la couronne définitive. Avec le temps, la résine devient poreuse et les microbes passent au travers ; il faut donc éviter de la garder trop longtemps.

    La couronne métallique
    C’est la moins chère des couronnes prothétiques mais la moins esthétique. Elle reste néanmoins une prothèse d’excellente qualité, très solide, qui assure la pérenité de la dent.

    La couronne céramo-métallique
    Elle est constituée d’une coque en métal recouverte d’une céramique qui a la même couleur que les dents. La présence de métal sous la céramique ne permet pas d’obtenir le même degré de translucidité que les dents naturelles, ce qui peut donner un aspect opaque à la couronne, surout pour les monocouches.

    La couronne toute céramique
    Elle fait appel à des procédés de conception très évolués. Elles est constituée d’une armature en céramique extrêmement résistante, recouverte d’une céramique cosmétique de même couleur que les dents. Ces couronnes sans métal ont un excellent rendu esthétique et une biocompatibilité supérieure aux couronnes céramo-métalliques.

  • Une dent couronnée doit être contrôlée très régulièrement afin d’intercepter un éventuel début de carie au niveau du joint

    Les bridges

    Un bridge est une prothèse fixe permettant de remplacer une ou plusieurs dents manquantes en s’appuyant sur les dents adjacentes. Les dents sur lesquelles on s’appuie doivent être préparées pour accueillir le bridge.

    Les bridges collés

    Ils permettent le remplacement d’une seule dent (voire de deux dans certains cas) en s’appuyant sur les dents adjacentes au moyen d’ailettes métalliques collées. La dent prothétique peut être en métal ou recouverte de céramique. En revanche, les ailettes ne peuvent pas être recouvertes de céramique. Elles sont donc de couleur métallique mais sont en général non visibles ou très discrètes. Cette technique  est maintenant le plus souvent remplacée par la pose d’implants.

    La dent est remplacée

    Les bridges conventionnels

    Pour ce type de bridge, l’ancrage sur les dents bordant l’édentement se fait le plus souvent au moyen de couronnes et parfois au moyen d’inlays ou d’onlays. De la même façon que les couronnes, les éléments du bridge peuvent être métalliques, céramo-métalliques ou entièrement en céramique.
    Les étapes de réalisation des bridges sont les mêmes que celles des moyens d’ancrage dont ils disposent : couronnes, inlays ou onlays

    Dent manquante

    Pose du pont dentaire

    La dentition est parfaite !

     

    Les dents qui bordent la dent manquante sont préparées pour recevoir le bridge.

     

Prothèses amovibles partielles

Une prothèse amovible partielle remplace une partie seulement des dents sur une mâchoire. Elle est insérée ou retirée à volonté, elle doit être enlevée à chaque brossage dentaire et brossée séparément. Il existe deux types de prothèses amovibles partielles selon les matériaux utilisés.

Les prothèses entièrement en résine

Grâce à une empreinte réalisée au cabinet, le prothésiste réalise une plaque en résine rose, dans laquelle sont intégrées des dents artificielles . Des crochets sont positionnés de façon stratégique au niveau de la prothèse pour la stabiliser et la retenir pendant la mastication et l’élocution. L’appareil s’appuie uniquement sur les gencives. Ces prothèses en résine serventle plus  souvent de prothèses transitoires.

Les prothèses à châssis métallique (ou stellites)

Prothese partielle

Ce sont des appareils plus élaborés et plus légers, qui permettent de mieux préserver la gencive et les dents restantes. En général, deux empreintes successives sont nécessaires, à l’issue desquelles le prothésiste réalise une armature métallique. Elle s’apparente à un squelette qui sert d’échafaudage pour le soutien de la résine rose et des dents artificielles. Grâce au châssis métallique, ces prothèses peuvent s’appuyer non seulement sur la gencive mais aussi sur les dents, ce qui répartit mieux les forces. Les dents naturelles restantes qui sont en contact avec les crochets peuvent être légèrement taillées pour stabiliser l’appareil, voire couronnées si elles sont fragiles.

Les crochets sur les dents

Certains crochets situés sur les dents de devant peuvent être disgracieux. Il est possible de réaliser des crochets plus esthétiques ou bien d’utiliser des systèmes plus sophistiqués appelés attachements, qui permettent de les supprimer tout en garantissant la stabilité de l’appareil.

 

  • Si vous portez une prothèse amovible partielle pour la première fois, il vous faudra peut-être un peu de temps pour vous y habituer. Nous sommes là pour vous conseiller et pour faire les réglages destinés à améliorer votre confort.
  • Usure des clips d’attachements : si vous portez une prothèse amovible partielle avec attachements, sachez que certains éléments peuvent s’user avec le temps. Ils seront alors remplacés.Les crochets aussi sont parfois changés.

Les prothèses amovibles complètes

4-new-smile

Lorsque toutes les dents sont absentes,les prothèses amovibles complètes permettent de remplacer l’ensemble des dents sur une mâchoire. Elles peuvent être insérées et enlevées à volonté.On les enlève pour les brosser après chaque repas.

Conception de la prothèse

La réalisation des prothèses amovibles complètes nécessite une succession d’étapes d’enregistrement d’une grande précision. En effet, deux empreintes ou plus sont nécessaires pour enregistrer de façon très précise la position de la gencive, de la langue, des lèvres et des joues.

Les attachements
Si la surface de contact entre la prothèse et la gencive n’est pas suffisante, ou si la salive vient à manquer, on peut stabiliser la prothèse à l’aide de boutons-pression ou de barres placés sur des implants.

L’adaptation et le suivi

Lorsqu’on porte une prothèse amovible complète pour la première fois, il faut prévoir une période d’adaptation, notamment pour s’alimenter.Dans les premiers temps, l’appareil peut paraître volumineux, irritant ou instable. Nous vous recommandons donc, dès le début, de le porter aussi souvent que possible afin que l’adaptation puisse se faire dans de brefs délais.
Si vous ressentez une gêne pour vous alimenter ou maintenir une bonne élocution, n’hésitez pas à nous signaler ces désagréments afin que nous mettions en place les meilleures solutions de confort.
Dans les semaines qui suivent la pose de la prothèse, de nombreux réglages peuvent être nécessaires au cabinet dentaire  afin de parfaire sa morphologie, et d’assurer un confort optimum.
Avec le temps, il est possible que l’os et la gencive de la mâchoire s’affaissent et entraînent une perte de stabilité de la prothèse. On remédie à cette situation en réalisant un « rebasage », qui permettra de combler les espaces libres entre la prothèse et la gencive.

  • Les prothèses amovibles complètes du haut sont souvent stables et confortables.
  • En revanche, pour les dents du bas, les conditions anatomiques rendent la stabilisation plus délicate. La mise en place de deux implants avec un système très simple d’attachement permet souvent de résoudre ce problème.
  • Une prothèse amovible est un appareil dentaire qui peut être inséré et retiré à volonté. Vivre avec ce type de prothèse nécessite une période d’adaptation et implique un suivi régulier.

Entretien des prothèses amovibles

L’appareil doit être nettoyé au moins deux fois par jour après les repas, à l’aide d’une brosse réservée à cet usage et d’un dentifrice ou de savon de Marseille liquide(à bien rincer) pour qu’il ne reste aucun dépôt. Les dents restantes doivent également être brossées, ainsi que la gencive sur laquelle la prothèse s’appuie.
Les appareils amovibles doivent, de préférence, être portés jour et nuit. Si la prothèse n’est pas portée la nuit, il est plus hygiénique de la laisser au sec dans une boîte perforée. Si votre prothèse est restée au sec pendant la nuit, vous pouvez l’humidifier à l’eau tiède avant de la remettre en bouche.

Il peut être parfois utile d’utiliser des adhésifs spécifiques pour améliorer la tenue des prothèses amovibles complètes.

  • Les prothèses dentaires sont soumises à une usure importante. En outre, au fur et à mesure des années, la morphologie de votre mâchoire va changer, la gencive et l’os vont se modifier. C’est pourquoi il est recommandé de faire régulièrement vérifier ces prothèses
  • Pour un confort optimal, il est de temps en temps nécessaire de « rebaser » la prothèse, c’est-à-dire de la réadapter, et même parfois de la refaire.