Les caries

 Des-chercheurs-auraient-decouvert-une-molecule-anti-caries_large_apimobile

La carie dentaire reste un problème majeur de santé publique dans de nombreux pays industrialisés. Elle y affecte 60 à 90 % des enfants d’âge scolaire et la grande majorité des adultes.

L’ évolution de la carie

La carie est une infection de la dent qui se caractérise par l’apparition d’une cavité à la surface de l’émail. Au fur et à mesure que la carie progresse, cette cavité va se frayer un chemin vers l’intérieur de la dent jusqu’à atteindre le nerf. Les premiers signes pouvant révéler la présence d’une carie sont les douleurs au sucre, au froid ou au chaud.

Attention: certaines caries se développent sans douleur et peuvent donc passer inaperçues aux premiers stades de l’atteinte de la dent.C’est pourquoi le dépistage doit être fait par votre chirurgien-dentiste.

On ne voit pas toujours l’apparition d’une carie à l’œil nu. Une radiographie dentaire  peut aussi permettre de dépister et de traiter au plus vite des caries qui ne se voient pas encore.

Carie Stade 1 Carie Stade 2 Carie Stade 3 Carie Stade 4

Les caries du jeune enfant

Les caries des dents de lait sont dangereuses car elles peuvent compromettre la santé des dents adultes qui sont en formation dans les maxillaires de l’enfant.

Les caries des dents de lait peuvent atteindre et endommager les germes des dents définitives situées juste dessous et se propager aux dents définitives nouvellement sorties.

La carie du biberon

Les enfants qui s’endorment au sein de leur mère ou avec un biberon rempli de lait, de jus de fruit ou de soda, ont un fort risque de développer de nombreuses caries qui apparaissent sous forme de tâches brunâtres sur les dents. Pour éviter tout risque de carie, le biberon que vous donnez à votre enfant en dehors des repas ne doit contenir que de l’eau.

Les complications locales de la carie

Lorsque la carie n’est pas traitée à son début, lorsque  l’infection bactérienne atteint le nerf  qui est enflammé, on pourra voir apparaître une rage de dent  , des abcès dentaires, ou des kystes.La dévitalisation s’impose quand le nerf est profondément atteint, d’où l’intérêt de tout mettre en oeuvre pour stopper le processus de la carie avant ce stade.

De plus, une dent déjà soignée n’est pas à l’abri d’une nouvelle carie. Il est donc nécessaire d’assurer une surveillance régulière.

Certaines infections d’origine dentaire ou parodontale (tissus de soutien des dents) peuvent avoir un retentissement important sur votre état général, notamment au niveau cardiaque et articulaire, il ne faut donc pas négliger caries et gingivites.


 Une dent dévitalisée peut présenter une carie, exactement au même titre qu’une dent vivante. Par contre, comme le nerf de la dent a été retiré lors de la dévitalisation, la carie n’est pas douloureuse, sauf lorsque l’infection se propage au delà de la dent. On est alors au stade de l’abcès dentaire qui nécessite une prise en charge rapide.

Probablement plus de la moitié des caries ne sont pas ressenties par les patients car elles ne sont pas douloureuses. D’où l’importance d’un dépistage très régulier.

L’affaiblissement du système immunitaire augmente la concentration de bactéries cariogènes dans la salive du fumeur. Le risque de caries serait donc plus élevé chez le fumeur régulier. De plus, une baisse du flux salivaire est fréquemment observée chez le grand fumeur.