Dents et plaque dentaire

La dent

composition

Une dent est un organe composé d’une partie visible, la couronne, et d’une partie cachée, la racine. Chaque dent est formée de trois tissus : l’émail, la dentine et la pulpe.

L’émail

C’est la couche qui recouvre la partie extérieure de la dent. L’émail est le tissu le plus dur de l’organisme. Il protège la dent des agressions extérieures.

La dentine ou ivoire

Elle est située entre la pulpe et l’émail. C’est un tissu dur traversé par un réseau de tubuli qui communiquent avec le nerf de la dent, ce qui la rend sensible.

La pulpe

Au centre de la dent, elle contient les nerfs et les vaisseaux sanguins qui innervent et irriguent la dent.

Forme et fonction des dents

Chaque mâchoire comporte chez l’adulte :

  • 4 incisives qui ont un bord droit. Elles servent à attraper les aliments et à les couper.
  • 2 canines qui présentent une pointe et permettent de déchiqueter les aliments.
  • 4 prémolaires et 6 molaires  qui sont constituées de plusieurs pointes appelées cuspides. Ce sont de grosses  dents  qui servent à écraser les aliments.
  • Le plus souvent, les incisives et les canines présentent une seule racine alors que les prémolaires et les molaires présentent plusieurs racines.
 canine incisive
premolaire molaire

La plaque dentaire

La plaque dentaire est une substance blanchâtre qui se dépose en permanence à la surface des dents. Elle est constituée de bactéries emprisonnées dans un gel très adhérent aux surfaces dentaires.

Formation de la plaque dentaire

La cavité buccale contient de façon naturelle plusieurs centaines de sortes de bactéries différentes. Quelques minutes après un brossage de dents minutieux, des bactéries adhèrent déjà à la surface dentaire. Leur quantité augmente progressivement, surtout s’il reste des dépôts alimentaires oubliés lors du brossage et elles sécrètent une substance  très adhérente aux dents dans laquelle elles s’organisent en un véritable écosystème : c’est ce qu’on appelle la plaque dentaire.

Après chaque repas, cette fine pellicule constituée de débris d’aliments et de nombreuses bactéries, se forme à la surface des dents . Si elle n’est pas retirée de façon très régulière par un brossage efficace, la plaque dentaire se minéralise et durcit pour former le tartre qui est très adhérent. Le tartre étant poreux, de nombreux microbes viennent s’y loger, ce qui peut entraîner le développement de caries ou de maladies des gencives.Plaque dentaire

La plaque dentaire doit être éliminée

Les bactéries contenues dans la plaque dentaire agressent notre organisme en permanence. Elles sont à l’origine de divers types de lésions :

  • Localement au niveau buccal, elles peuvent provoquer des infections dentaires (caries, abcès dentaires) et des infections de la gencive (gingivites,parodontites, abcès parodontaux)
  • Elles peuvent également passer dans la circulation sanguine et être responsables d’infections diverses : pulmonaires, cardiaques, …

Selon la qualité des défenses immunitaires de chacun,nos organismes se défendent plus ou moins bien contre cette agression. Certains vont développer des lésions importantes en présence d’une quantité réduite de plaque dentaire, alors que d’autres peuvent supporter une grande quantité de plaque sans lésion. Il est donc possible que vous soyez plus ou moins sensibles aux maladies carieuses et parodontales.

La susceptibilité individuelle  à développer des caries ou des problèmes de gencives dépend de 3 facteurs essentiellement: le terrain de la personne, l’efficacité du brossage et la qualité de l’alimentation.