Les implants

remplacer_toutes_les_dents2

Ils remplacent progressivement les bridges et les prothèses amovibles.Avec l’avènement des prothèses sur implants, le nombre de bridges réalisés tend à diminuer. En effet, lorsqu’on réalise un bridge, les dents qui le supportent doivent être préparées et doivent ensuite supporter les charges des dents remplacées. Avec les implants, on ne touche pas les dents voisines et les forces de mastication sont prises en charge par les implants.

  • Les bridges doivent être contrôlés très régulièrement pour dépister un éventuel début de carie au niveau des ancrages et pour dépister une éventuelle souffrance des dents supports due à l’augmentation des forces à leur niveau.

Il existe deux types de prothèses sur implant :

  • Les prothèses fixes sur implants : ce sont des couronnes ou des bridges directement vissés ou scellés sur les implants.
  • Les prothèses amovibles sur implants : ce sont des prothèses amovibles partielles ou complètes, stabilisées par des implants au moyen de systèmes d’attache qui ressemblent souvent à de petits boutons-pression.

    Les implants dentaires

    Un implant dentaire est assimilable à une racine artificielle. Il se présente le plus souvent sous la forme d’une vis en titane placée dans l’os de la mâchoire pouvant accueillir différents types de prothèses. Il remplace la ou les racines d’une dent absente et sert de support pour réaliser une couronne, un bridge ou une prothèse amovible. Le titane est le matériau de choix en chirurgie implantaire car il associe une bonne compatibilité biologique à une bonne résistance mécanique.Les implants peuvent avoir une durée de vie de plusieurs dizaines d’années

         Quand pose t-on un implant ?

    Quand il n’y a plus de dent.

    Un implant peut être mis en place, soit immédiatement après l’extraction d’une dent, soit après cicatrisation de l’os et de la gencive. L’acte chirurgical est souvent simple et peu douloureux. Il se fait sous anesthésie locale comme pour le traitement d’une carie.
    La prothèse définitive est généralement réalisée après la solidification de l’os autour de l’implant (dans un délai de 2 à 6 mois). Dans certaines conditions, une prothèse provisoire peut être mise en place immédiatement après la pose de l’implant.

          Indications et contre-indications

    Pour poser un implant, il faut que le volume et la qualité de l’os de la mâchoire soient suffisants. Ces paramètres sont généralement évalués à l’aide d’une tomographie. Cependant il est aussi possible d’augmenter le volume osseux à l’aide d’une greffe osseuse. Il est également important que les dents voisines et la gencive soient saines.
    Les contre-indications absolues sont rares : il s’agit principalement d’irradiation de la face, ou de haut risque d’endocardite infectieuse (infection d’une valve du cœur par des bactéries de la bouche).
    Les contre-indications relatives sont plus fréquentes : mauvaise hygiène, tabac, diabète non équilibré…

    • L’implant est une solution de choix car il permet de remplacer une ou plusieurs dents sans affecter les autres dents, et d’offrir une prothèse fixe et confortable.
    • Si vous êtes concerné, comme tous les porteurs d’implants, vous devez observer une hygiène dentaire extrêmement rigoureuse et effectuer des contrôles très régulièrement.

      Pose d’implants

      La mise en place chirurgicale des implants peut paraître impressionnante. Il s’agit pourtant d’une intervention relativement rapide et indolore dont les suites se déroulent très bien dans la grande majorité des cas.

      La mise en place d’implants nécessite une asepsie opératoire rigoureuse. Elle peut être réalisée au cabinet ou en bloc opératoire en fonctions des habitudes du chirurgien et de la configuration de son cabinet qui s’adapte ou non à la pose d’implants.

      Une anesthésie locale est réalisée. La gencive est incisée et dégagée pour avoir accès au site osseux où la pose de l’implant est prévue. Le passage successif de forets de différents diamètres permet de préparer le logement dans lequel l’implant est ensuite mis en place.Une vis de cicatrisation ou une couronne provisoire sont ensuite mises en place pendant quelques mois en attendant de pouvoir réaliser la prothèse définitive.

      Dent Manquante     Forage

      Pose de l'implant  Implant en place

    •  Pour que la cicatrisation de déroule dans les meilleures conditions possibles, veillez à bien respecter vos prescriptions et les conseils post-opératoires qui vous sont donnés.
    • La vitesse et la qualité de la cicatrisation dépendent beaucoup de la propreté du site opératoire.
    • Adopter une hygiène buccale rigoureuse est indispensable pour la bonne intégration des implants dans l’os de votre mâchoire.
    • Dans de rares cas, l’implant peut être rejeté. Un nouvel implant peut alors être mis en place immédiatement ou quelque temps après.Il est très rare d’observer deux rejets d’implants consécutifs.

      Prothèse sur implant

      Différents types de prothèses peuvent être réalisés sur des implants, de la même manière que sur la racine des dents.

      Les implants se substituent aux racines des dents. Des couronnes et des bridges peuvent donc être réalisés sur des implants comme sur les racines des dents. Une ou plusieurs empreintes sont prises au niveau des implants, le chirurgien-dentiste met en place le pilier implantaire,   la couronne ou le bridge sont ensuite confectionnés par un prothésiste dentaire et sont fixés aux implants par vissage ou par collage.

      Les prothèses amovibles, qu’elles soient partielles ou complètes peuvent être stabilisées par des implants. Les implants peuvent être mis en place avant la réalisation de la prothèse ou sous une prothèse déjà existante. La prothèse vient se fixer sur le ou les implants par des moyens d’attache qui se présentent souvent sous la forme de petits boutons pression.
      Dans certains cas, stabiliser une prothèse amovible partielle permet de supprimer des crochets qui seraient inesthétiques.

    • Les prothèses implantaires doivent faire l’objet d’une surveillance régulière au même titre que les prothèses sur dents naturelles.
    • Une hygiène dentaire rigoureuse permet de limiter le risque d’infection qui entraînerait un déchaussement au niveau des implants de la même manière qu’au niveau des dents

Un implant peut durer de nombreuses années voire parfois toute une vie. Néanmoins, diverses complications peuvent survenir au niveau d’un implant : déchaussement, infection, fracture d’une vis ou de l’implant, …
Pour garantir un succès dans le temps de vos implants, un certain nombre de précautions s’imposent : hygiène irréprochable, contrôles réguliers chez votre chirurgien dentiste et utilisation d’un système d’implant éprouvé.
Les implants sont des dispositifs efficaces et confortables mais nécessitent d’être entretenus minutieusement pour garantir leur succès à long terme.

Les implants sont fabriqués en alliages de titane.
Le titane est un matériau hautement biocompatible. Aucune allergie à un implant dentaire en titane n’a jamais été rapportée.

La mise en place d’implants est possible à tout âge, si les conditions de santé de la personne ne sont pas en contradiction avec la réalisation de l’acte chirurgical. Seules quelques pathologies et médicaments particuliers peuvent contre-indiquer de tels traitements.